ar- À propos des des immigrés et de la marine marocaine

21/10/2018

En tant qu'organisation pour la défense des droits des réfugiés, nous avons suivi avec une profonde tristesse le crime odieux commis par la Marine royale marocaine contre des immigrés clandestins qui se trouvaient sur une embarcation et se dirigeaient vers le territoire espagnol. La garde côtière marocaine a ouvert le feu sur eux, laissant une morte et quatre blessés en violation flagrante des instruments et des conventions internationales qui stipulent que les balles vivantes ne devraient pas être utilisés contre les personnes non armées qui n'ont pas montré de violence ou de résistance aux armes.

Nous demandons que l'Organisation «WECAN» les organisations internationale et le Parlement européen, d'intervenir immédiatement et efficacement pour ouvrir une enquête impartiale de ce que nous avons dit. Les garde-côtes marocains sont tenus responsables du crime odieux commis contre ces migrants. Que nous considérons dans notre cadre juridique est un crime contre l'humanité.