ar-À propos de L'accord de Dublin

22/09/2018

Dans le cadre des efforts du gouvernement allemand pour conclure des accords avec certains pays de l'Union européenne concernant l'extradition des demandeurs d'asile vers le pays chargé d'étudier leurs dossiers comme stipulé dans "l'Accord de Dublin" dans cette section. La conclusion la plus récente d'un accord avec le gouvernement espagnol, qui est entré en vigueur en activant l'accord, qui prévoit "l'expulsion de demandeurs d'asile arrivant en Allemagne vers l'Espagne dans un délai n'excédant pas les quarante-huit heures".

L'organisation " WE CAN " pour la défense des droits des réfugiés appelle les gouvernements concernés à respecter l'aspect humanitaire du dossier, comme le stipulent les traités internationaux, en tant que garantie de la dignité des réfugiés pendant le processus d'extradition.

Nous déclarons également comme organisation "WE CAN" aux gouvernements concernés que nous ne sommes pas opposés aux accords en termes de mise en œuvre des dispositions de "Dublin", mais notre but est de protéger le réfugié en tant que droit fondamental.